En 2017, 77% des Français(e)s ignoraient ce qu’était la pollution numérique. En 2021, ce terme est évoqué à l’Elysée, dans les lois et dans les médias généralistes, fléché dans les aides de l’Ademe. En effet, les impacts environnementaux du numérique en France sont croissants et ont atteint une place de choix dans les secteurs les plus polluants. Selon l’étude de février 2021  « iNum2020, Impact environnementaux du numérique en France », le numérique en France, c’est 6,2 % de notre consommation en énergie primaire et 3,2% de nos émissions de CO2. Il est temps de repenser notre rapport au numérique, et en tant que communicants nous avons un vrai rôle.

Les priorités d’une démarche Numérique Responsable.

Aujourd’hui, la moitié de l’impact environnemental du numérique est dû aux équipements. Ainsi, vos premières priorités dans une démarche de numérique responsable concernent le matériel.

  1. Augmenter la durée de vie des équipements (durée de garantie, réparation, lutte contre les mécanisme qui accélèrent l’obsolescence des appareils, exigences sur l’indice de réparabilité)
  2. Réduire la quantité d’équipements mobilisés, notamment les plus consommateurs en ressources (mutualisation des équipements, réduction du nombre de très grands écrans, et du nombre d’objets connectés)
  3. Favoriser le réemploi, et l’achat en reconditionné, sortir de l’achat neuf systématique.

L’éco-conception Web, pour réduire l’impact numérique en situation d’usage

L’impact des services numérique n’est pas moindre pour autant ! Chaque jour, avec nos équipements, nous envoyons des emails, naviguons sur le web, ajoutons des photos à notre Cloud, téléchargeons des mises à jour de 300 Mo sans en être conscients. Cela se fait si simplement que nous avons l’impression que c’est magique, gratuit, et sans impact. Ordinateur, box ADSL, routeurs, câbles, serveurs, unités de stockage, équipements de télécommunication : tous ces équipements sont sollicités et consomment de l’énergie. Dans ce contexte l’empreinte environnementale des sites web explose en grande partie parce qu’ils sont mal conçus : le poids d’une page web a été multiplié par six entre 2010 et 2018. Ainsi, l’éco-conception de vos services numériques est un véritable levier pour diminuer l’impact écologique de votre organisation. 

Wild&Slow réalise des sites Wordpress à faible impact environnemental

Wild&Slow s’engage à créer pour vous un site web à faible impact énergétique grâce à une optimisation sur tous les niveaux :

  • En phase de conception : une posture frugale, de sobriété numérique. Les fonctionnalités doivent se limiter à répondre à l’objectif du site web, sans surplus. Ce que vous perdez parfois en fonctionnalités superflues, vous le gagnez dans la puissance du message et des images, parce que vous êtes accompagnés par une agence qui sait donner de la puissance aux contenus. 
  • une intégration sur des templates Wordpress orientés frugalité, rapidité et performance. En phase d’intégration nous misons sur une addition de pratiques pour optimiser votre performance énergétique : compression des images, limitation du nombre de requêtes, limitation de l’impact des typographies, réductions de la taille du DOM, choix minimaliste des extensions, suppression des scrips inutiles...
  • un hébergement responsable, certifié ISO 140001et ISO 50001 et entièrement alimenté par des énergies renouvelables. Nous effectuons sur le serveur des optimisations Apache et PHP.

Nos référentiels

  • Nous utilisons les recommandations du Green IT. 
  • Nous utilisons comme système de notation de référence : ECOINDEX. Pour tester votre site Web et obtenir une note environnementale avec l’Ecoindex, vous pouvez utiliser le plugin Green IT Analysis pour Google Chrome.

Vous avez envie d’éco-concevoir votre site Web ?

Contactez-Nous