ecologie-mode-de-vie

Écologie et modes de vie : les requêtes Google en forte croissance

À chaque fois que l’on tape une recherche dans le moteur de recherche Google, on se confie sur nos besoins les plus intimes, nos peurs actuelles, nos envies de savoir ou d’acheter dans des micro-moments. On lui confie tout, à tel point qu’on se demande qui d’autre qu’un moteur de recherche connaît mieux les sujets de préoccupation des internautes ?

Eh oui, faire un tour sur la base de données de recherches de Google est un excellent moyen d’en apprendre plus sur les questionnements et les attentes de son public.

Et contrairement aux idées reçues, le climat occupe bien les pensées des français, parfois dans leur peur, mais aussi beaucoup dans leurs recherches de solutions. De quoi nous donner de l’espoir et du sens à ce que nous faisons.

Nous nous sommes donc penchés sur le sujet, en décidant de vous faire un concentré de diverses études “Google Trends” liées au climat et aux comportements éco-responsables.

Voici ce qu’on en a retenu :

1- Un public en quête d’informations

Plus que jamais, l’impact du changement climatique est au coeur des recherches.

Ainsi, la loi Climat et Résilience est apparue dans les tendances des recherches en mai 2022 avec une moyenne mensuelle de 9 900 requêtes. Un grand pas pour l’information sur la crise climatique actuelle, qui révèle un intérêt croissant pour des informations de qualité sur le sujet.

De notre côté, nous nous instruisons via les posts de bonpote et Time for the planet, ou encore les articles du média engagé Vert.

Préservation :

Les recherches sur la préservation ont atteint leur plus haut niveau en 2021 dans le monde, avec une moyenne de 18 000 requêtes par mois. En effet ce fut une année record en termes de températures (jusqu’à ce que 2022 arrive), avec des canicules et des évènements extrêmes, des mouvements de population… Ce contexte à accéléré la prise de conscience des populations face à la réalité et a enclenché un processus d’information sur les actions de prévention de ces catastrophes.

ecologie-information

2- Un public de plus en plus engagé ? Le développement durable a la cote :

Réduire son empreinte carbone :

Début 2022, une étude identifiait que la requête “réduire son empreinte carbone” a été multipliée par trois depuis 2020.

Un chiffre qui révèle l’implication croissante des français vers un comportement plus respectueux de l’environnement, et des solutions concrètes, car nous cherchons tous par où commencer. Ainsi, lorsque l’on se penche dans les tendances de recherche Google, on peut observer un engouement pour le “rideau de douche éco-responsable” et le “papier toilette éco-responsable”.

L’engagement se trouve dans les détails, parfois sur des requêtes insoupçonnées.

Durabilité :

La durabilité est une thématique qui a augmenté de 31% dans les recherches depuis 2021.

Une tendance qui illustre, à l’inverse de l’éphémère et du jetable, un besoin croissant d’aller vers le durable. Une quête de temps qualitatif, une envie de pause. Comme l’illustre l’augmentation de 52% dans les recherches du slow-living, et toutes les tendances qui en découlent.

De notre côté, nous avons décidé d’adapter cet insight à notre communication en proposant chaque mois une pause dans notre publication de contenus avec un format doux : les cinémagraphes.

Economie circulaire :

C’est autour de la définition de ce terme que se polarisent les recherches avec une croissance de 15% en 2 ans. Cela illustre l’intérêt croissant des consommateurs pour ce nouveau mode de consommation, même si cela semble encore trop peu.

Ici, à l’agence, nous ne jurons que par ça. La plupart de notre mobilier provient de la recyclerie de Clisson, nous sommes des adeptes de la mode seconde main, nous réutilisons, empruntons, échangeons tout ce que nous avons sous la main. Parce qu’à la base, économiser, c’est préserver, garder. Un véritable mode de vie qu’il nous tient à coeur de partager.

3- Un public en quête de preuves

Labels :

La requête “Label de qualité” obtient le score le plus élevé dans les recherches Google (100/100 points dans leur système de notation).

Cela illustre le pouvoir du label comme preuve d’un engagement.

Chez Wild&Slow, nous sommes actuellement en cours de certification Lucie selon la norme ISO 26000, un label dédié aux entreprises responsables, et nous en sommes fiers. C’est le premier label RSE français, on vous invite à y jeter un coup d’oeil.

Mais plus qu’un logo, c’est la transparence et l’honnêteté d’une entreprise qui priment. Autant dans son discours que dans ses actions. Les consommateurs ont soif de preuves En tant qu’entreprise, n’hésitez pas a partager vos cheminements, vos actions et vos engagements sur vos réseaux sociaux.

Entreprise eco-responsable :

On observe que la requête “entreprise eco-responsable” à doublée en 2021. Certes, c’est une bonne nouvelle pour nous, qui revendiquons notre durabilité, mais cela nous donne également l’espoir qu’à terme, les entreprises comprennent que l’éco-responsabilité doit devenir la norme. Elle doit être intégrée à tous les processus de production et de décision d’une marque, d’un service ou d’un produit.

Nous avons un rêve. Qu’un jour, nous n’ayons plus besoin de spécifier que nous sommes une agence de communication responsable. Puisque la communication sera responsable ou ne sera pas.


Nous voulions mettre à l’honneur ces exemples de communications responsables qui ont choisi de balayer les clichés, en nous montrant non plus un idéal passé mais notre réalité.


L’analyse du cycle de vie de votre produit/service est la première étape à suivre dans une démarche d’éco-conception afin de donner la preuve de son impact écologique.